Herbophyles 2022 #09 : La qualité compense la quantité !

Herbophyles 2022 #09 : La qualité compense la quantité !

Avec une moyenne régionale de 52,6 Kg de MS/ha/j, la pousse est sur un palier depuis 15 jours. On constate toutefois un écart entre les parcelles pâturées (55 Kg MS/ha/j) et les repousses des parcelles fauchées (39,5 Kg MS/ha/j). Plusieurs facteurs expliquent cette différence : La hauteur de fauche : à moins de 6 cm les …

Robot de traite et pâturage : motiver plutôt que contraindre

Robot de traite et pâturage : motiver plutôt que contraindre

Robot de traite ne rime pas souvent avec vaches à l’herbe. Pourtant certains éleveurs parviennent à maintenir leurs objectifs de pâturage sans pénaliser les indicateurs de production du robot. Parmi eux, la fréquentation de l’automate par les animaux est cruciale. Comme dans un élevage sans pâturage, il faut chercher à répartir de manière homogène les …

Bilan Fourrager : essentiel aujourd’hui, incontournable demain

Bilan Fourrager : essentiel aujourd’hui, incontournable demain

Nous avions publié cet article dans la presse au mois d’octobre dernier alors que les rendements de maïs fourrages étaient au rendez-vous. Avec le déficit en eau qui fait déjà l’actualité en ce début mai, nous vous proposons de le lire ou le relire. Pour beaucoup d’éleveurs, la période d’ensilage du maïs est un moment …

Des disparités régionales sur les teneurs en mycotoxines

Des disparités régionales sur les teneurs en mycotoxines

Initié en 2018, l’observatoire des mycotoxines réalise chaque année une cartographie des teneurs en mycotoxines présentes dans l’ensilage de maïs. Cette année, l’observatoire a couvert 8 régions de France avec 151 analyses. Quels sont les objectifs de cet observatoire ? Les mycotoxines font partie des facteurs de risques explorés en élevage bovin laitier dans l’abord …

Herbophyles 2022 #07 : Une météo favorable à la récolte

Herbophyles 2022 #07 : Une météo favorable à la récolte

Nous observons une pousse de 63,1 Kg MS/Ha cette semaine, toujours avec une variation importante (de 41 et 111 Kg MS/Ha). La moyenne est très aléatoire sur l’ensemble du territoire Haut-de-France, marquant une légère distinction entre prairies de fauche et prairies pâturées. Le vent du nord est toujours aussi présent, et un début de manque …

Herbophyles 2022 #06 : bonne dynamique de pousse

Herbophyles 2022 #06 : bonne dynamique de pousse

Les conditions météorologiques de la semaine ont boosté la pousse de l’herbe. La hausse des températures permet une pousse moyenne de 72 Kg MS/Ha, avec des mesures situées entre 23 et 112 Kg MS/Ha. Pâturage et fauche C’est le moment de faire le point sur les jours d’avance et repérer les parcelles à débrayer pour …

Pousse de l'herbe Bio en Avesnois - Avril 2022

Pousse de l'herbe Bio en Avesnois - Avril 2022

La mesure zéro a bien été réalisée le 11 mars, sur la plupart des sites qui servent au suivi de la pousse de l’herbe. Un site s’est ajouté à notre base de données, il s’agit d’une exploitation à Sains du Nord. Ce sont donc finalement 13 sites que nous suivrons cette année pour la pousse …

Herbophyles 2022 #04 : Coup de frein sur le pâturage

Herbophyles 2022 #04 : Coup de frein sur le pâturage

La moyenne des croissances observées entre le 4 et le 10 avril est de 44,7 kg MS / ha / j. Dans l’ouest de la région, le vent a accentué l’effet du froid, pénalisant encore davantage la pousse de l’herbe qui atteint seulement 30 kg. Dans l’Avesnois le niveau de pousse est conforme à la …

Coût des intrants et herbe fauchée précocement, faut-il revoir la copie ?

Coût des intrants et herbe fauchée précocement, faut-il revoir la copie ?

Certaines surfaces d’herbe sont cultivées dans l’objectif de récolter un fourrage de très bonne qualité, avec une teneur en MAT élevée, afin de remplacer une part de la correction azotée de la ration des VL. Cette méthode implique néanmoins un niveau de fertilisation suffisant et des fauches précoces. Les augmentations des prix des engrais azotés …

Coût alimentaire : attention à la facture !

Coût alimentaire : attention à la facture !

Avec le contexte actuel (hausse des aliments et incertitude des approvisionnements) l’alimentation du troupeau est à surveiller de près pour ne pas faire déraper le coût de la ration, sans pour autant pénaliser la production des animaux. Quelles quantités d’azote faut-il mettre sur prairie ? Economiquement, quel gain apporte la production d’ensilage ou d’enrubannage de …