Oser prendre le temps pour s’organiser

Oser prendre le temps pour s’organiser

Sophie Marçot, consultante en organisation du travail, est intervenue lors de l’Assemblée Générale Plénière d’Avenir Conseil Elevage du 27 février dernier dans la continuité de la thématique traitée lors de Hivernales 2020 « Réflexion Travail : un vrai projet ». Voici l’essentiel de son propos.

Concrète et soucieuse d’être utile aux éleveurs, elle rappelle en 4 mots l’enjeu majeur que représente la problématique travail dans les élevages : pérennité, viabilité, vivabilité et vitalité des structures. C’est dire si le « trop et tout le temps » pèse lourd pour la filière, sans même parler de la notion d’attractivité du métier…

Plutôt que le traditionnel catalogue de solutions pour répondre à cette problématique, elle propose d’agir avec méthode, en 5 étapes et avec des moyens faciles à mettre en œuvre :

S'écouter

C’est-à-dire comprendre exactement quel est le problème et identifier les causes et les conséquences de cet état. Une feuille blanche et un stylo suffisent à se lancer, mais il est parfois nécessaire de se faire accompagner afin de se poser les questions qui permettront de mettre des mots sur son ressenti.

S'inspirer

Même les plus grands inventeurs se sont appuyés sur les idées d’autres personnes. Alors, Sophie Marçot nous invite « à faire entrer de nouvelles idées et à aller voir ceux qui ont réussi à changer des choses ».

Décider

Changer de manière de travailler ne dépend que de nous ou de notre équipe, mais « parfois il y a des avantages à être débordé...», souligne l’intervenante.

Viser

Pour arriver quelque part, il est nécessaire de se fixer un objectif qui soit atteignable. Sophie Marçot conseille « de petits objectifs à fêter quand ils sont atteints pour se donner de l’impulsion ! ».

Agir

En la matière, son mot d’ordre est simple : « optimiser avant d’investir ». Cela commence par la recherche des gaspillages de temps (et nous en avons tous !) puis par différents incontournables : se fixer des priorités, bien communiquer c’est-à-dire oser dire et savoir dire ce qui dysfonctionne, anticiper/planifier/écrire pour permettre à d’autres de prendre le relais ou pour se donner de la souplesse, trier/ranger, dire non certaines fois pour se respecter et parce que le temps n’est pas extensible, déléguer en acceptant que le travail soit fait différemment voire mieux, structurer/cadrer afin que chacun connaisse les limites, prendre en compte le travail dans les projets : c’est un investissement comme un autre et enfin optimiser le fonctionnement des équipes.

Un élément essentiel pour elle : on ne répare pas un bateau qui prend l’eau en cours de navigation… C’est donc lorsque cela fonctionne bien qu’il est le plus efficace de travailler sur le travail et d’anticiper les situations problématiques, notamment dans le cadre du travail à plusieurs : Qui est dans le groupe ? Où va le groupe ? Qui fait quoi ?  Quels lieux, moments, outils de communication ? Quels critères pour évaluer les actions ?

L'importance du management

Dans des structures qui grossissent et où le salariat devient souvent incontournable. Sophie Marçot souligne l’importance du management en tant que levier d’amélioration au travers de l’écoute et de la communication. « Vous vous demandez comment motiver votre salarié ? demandez-lui ! », et d’insister sur la nécessité de prendre en compte les remarques faites par les personnes qui travaillent pour nous et de se remettre en cause. Il est à la fois nécessaire d’expliquer la stratégie globale de l’exploitation pour donner de la visibilité et d’être précis dans le passage des consignes : une image est souvent plus efficace qu’un texte.

Et de conclure : « changer d’organisation est possible en procédant avec méthode et en optimisant déjà ce que l’on a, donc sans dépenses importantes ». Cela nécessite toutefois d’accepter de se poser un moment pour lever la tête du guidon, d’oser sortir du cadre habituel – ce qui peut avoir un impact sur d’autres personnes, c’est à garder en tête – et éventuellement de se faire accompagner dans cette démarche, soit individuellement, soit dans le cadre d’un groupe.

Dites nous ce dont vous avez besoin

Recrutement et cadrage de la mission de votre salarié

Travailler à plusieurs

Le management au quotidien

Suis-je robot compatible ?

Dans le cadre des Hivernales, 4 thèmes de formations ont été proposés aux participants auxquels il a été demandé d’indiquer s’ils étaient intéressés. Les réponses sont en cours d’analyse afin de d’organiser ces formations dans les zones où nous avons collecter un nombre suffisant de réponses pour mettre en place un groupe. Si vous êtes intéressé, n’hésitez-pas à vous faire connaître via le formulaire ci-dessous et soyez vigilants aux infos à venir afin de ne pas les manquer !

    * champs obligatoires