Enquête tarissement sélectif

Enquête tarissement sélectif

Dans le cadre du plan national « Les Mammites, j’anticipe » piloté par le CNIEL, l’Institut de l’Élevage a sollicité Avenir Conseil Élevage pour mettre en place une enquête et un suivi auprès d’une quinzaine d’élevages (50 au niveau national) pratiquant le tarissement sélectif depuis peu. L’enjeu principal est de développer celui-ci en simplifiant les messages techniques. En observant sur le terrain ce qui fonctionne ou pas, il sera possible d’établir un consensus entre les différents intervenants du terrain et sur les pratiques à mettre en place.

Ce sera l’occasion de ressortir les points de vigilance à avoir pour que le passage au tarissement sélectif se fasse dans les meilleures conditions. L’enquête s’étalera sur un an, normalement à partir de début mai.

Plusieurs conditions sont nécessaires pour intégrer le suivi :

  • Réaliser au moins 10 pesées par an (protocole A ou B)
  • Au moins 30 tarissements dans l’année avec au moins 20 % d’obturateur seul.
  • 25 % d’élevages en robot.
  • Utilisation d’obturateurs depuis moins de 2 ans. S’il n’y a pas suffisamment d’élevages enquêtés, on pourra étendre à 4 ans.

N’hésitez pas à contacter Laurent Hédon, responsable du service Qualité du Lait à Avenir Conseil Élevage si vous souhaitez intégrer le groupe d’étude ou simplement pour en savoir plus (avant fin avril).

Pour faciliter les contacts, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous :

Demande de contact tarissement


ouinon